Un partenaire à l’écoute

Depuis de nombreuses années, le conseil départemental d’Ille et Vilaine apporte une aide financière à Générations Mouvement et tous ses adhérents, pour leur contribution au maintien du lien social et à l’animation des seniors en milieu rural.

Faire une demande d’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) à domicile…

L’un de vos parents a été hospitalisé et le retour à la maison s’avère compliqué en raison d’une santé fragile ou d’une perte d’autonomie !
Comment mettre en place rapidement des aides à domicile ?

L’APA à domicile permet de financer l’intervention de professionnels et différents services qui facilitent la vie à domicile des personnes âgées (téléalarme, portage de repas…). 

Qu’est-ce que l’APA ?

L’allocation personnalise d’autonomie (APA) est une prestation individuelle destinée aux personnes âgées en perte d’autonomie :

      • Pour faciliter leur maintien à domicile en aidant au financement des frais liés aux interventions d’aides directes à la personne pour les actes essentiels de la vie ;
      • Pour les aider à régler des frais liés à l’hébergement en établissement ou en famille d’accueil agréée par le Département.

 L’APA est une prestation attribuée en fonction du degré de perte d’autonomie et modulée selon le niveau de ressources.
Ce n’est pas un complément de ressources. C’est une prestation affectée aux besoins évalués par des professionnels médico-sociaux. Elle ne fait l’objet d’aucun recours sur succession, donation ou legs.

Que finance l’APA ?

L’APA peut vous aider à financer, à partir de vos besoins identifiés par l’équipe autonomie :
L’intervention d’une aide à domicile via une association prestataire ou mandataire de services, ou en emploi direct ;

      • Le portage de repas ;
      • La téléassistance ;
      • Les fournitures d’hygiène ;
      • Les aides techniques (selon le référentiel départemental) ;
      • Le soutien aux proches aidants (droit au répit, aide en cas d’hospitalisation).

Qui peut en bénéficier ?

Les conditions d’accès pour bénéficier de l’APA :

      • Être âgé(e) d’au moins 60 ans ;
      • Résider en France de façon stable et régulière ;
      • Les personnes de nationalité étrangère devront attester de la régularité de leur séjour sur le territoire national par un titre de séjour en cours de validité ;
      • Les personnes sans résidence stable devront élire domicile auprès d’un CCAS, CIAS ou d’un organisme public agréé à cet effet ;
      • Être en situation de perte d’autonomie.

L’APA est destinée à la personne qui, en plus des soins qu’elle reçoit, a besoin d’une assistance pour accomplir les actes essentiels de la vie (se lever, se vêtir, se nourrir…) ou lorsque son état nécessite une surveillance régulière.

Le degré de perte d’autonomie est évalué par référence à la grille nationale AGGIR.

Comment faire la demande ?

Les dossiers de demande peuvent être retirés :

Suivi de votre demande :

      • Comment sera traitée votre demande ?

Le dossier est transmis, pour instruction, à l’Agence départementale du domicile du demandeur. À la suite de la réception du dossier complet, un accusé de réception sera envoyé au demandeur.           

      • Qui contacter pour le suivi de votre demande ?

La personne à contacter pour le suivi de la demande est indiquée sur l’accusé de réception du dossier.

      • Qui contacter pour un renseignement ?

Pour en savoir plus, contacter l’Agence départementale.

Comment est versée l’APA ?

      • Si vous faites appel à un service d’aide à domicile prestataire autorisé, le Département règle directement la facture au prestataire, déduction faite de votre participation ;
      • Si vous avez recours à un service mandataire ou à de l’emploi direct, le versement correspondant aux heures figurant dans le plan d’aide est effectué sur votre compte et il vous appartient de payer vos intervenants ;

Concernant les autres composantes de votre plan d’aide, le versement est également effectué sur votre compte.

A noter : le droit à l’APA est ouvert pour 3 ans. Si la situation du bénéficiaire évolue pendant cette période, il convient de faire état des éventuels changements et de nouveaux besoins. Un renouvellement de l’APA est à solliciter au bout des 3 ans.

L’ensemble des formulaires nécessaires à télécharger ci-dessous.

 (13/09/2019) – Source : Conseil départemental

Guide complet APA
Fiche présentation
Certificat médical
Attestation assurance
Demande carte mobilité
Questionnaire APA
Liste pièces
Faire demande allocation APA

Mobilité des personnes âgées ou en situation de handicap en milieu rural…

Dans les grandes villes, il existe des services de transport en commun qui permettent aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap de se déplacer pour faire leurs courses, aller chez le médecin ou à la pharmacie, aller dans des lieux proposant des activités culturelles ou de loisirs, voir des membres de leur famille ou des amis, … .

Pour donner à chacun la possibilité de se déplacer, dans certaines communes ou communautés de communes, des services de transport à la demande ont été mis en place. De tels services ne sont pas disponibles sur l’ensemble du territoire du Département. Cela contribue à créer ou accentuer les risques d’isolement, en particulier pour les personnes qui, pour différentes raisons, ne sont pas totalement autonomes.

C’est pourquoi, le CDCA 35 (Conseil Départemental Citoyenneté Autonomie) a décidé en 2017 d’engager un travail sur la mobilité en milieu rural. Il a effectué une première enquête auprès des intercommunalités pour mieux savoir ce qu’elles proposent pour remédier aux difficultés de déplacement des personnes âgées et des personnes en situation de handicap habitant sur leur territoire. Il a voulu compléter celle-ci par une enquête auprès des usagers. Une demi-journée de travail sera consacrée à ce sujet le 22 janvier 2019 après-midi. Elle aura lieu à Janzé. Les résultats des 2 enquêtes seront analysés. Trois expériences couvrant différents types de territoires (Commune, groupement de communes, intercommunalité) seront présentées. Le débat qui s’en suivra permettra, nous l’espérons, de permettre à chacun de dégager des pistes d’action.

(16/11/2018)


Prévention de la perte d’autonomie des personnes âgées…

La Conférence des financeurs 35 a souhaité qu’une évaluation sur son dispositif et les actions de prévention qu’elle accompagne ou a accompagné financièrement depuis sa création en 2015, soit effectuée. A ce titre, elle a fait appel à Solène NAVEOS (Stagiaire EHESP – Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique).

En partenariat avec Gemouv 35, une enquête a été réalisée auprès des adhérents du Mouvement sur le stand de la Conférence des financeurs lors de la Fête de l’Amitié à St Aubin du Cormier, puis sur notre site internet le 6 juillet dernier.

Une restitution de cette évaluation a été présentée sur chaque territoire d’agence départementale fin septembre.

Vous trouverez ci-dessous l’enquête réalisée auprès des adhérents Gemouv 35, ainsi que le résultat global de l’enquête réalisée sur l’Ille et Vilaine.

(05/10/2018)

Enquête Gemouv 35
Rapport d'évaluation Ille et Vilaine

Bien manger pour bien vieillir chez soi

Le Club de l’Amitié de Janzé a participé le 16 avril 2018 au 2e forum « Bien manger pour bien vieillir chez soi » qui s’est tenu au Centre Culinaire Contemporain à Rennes.

Les experts de ce « Centre Culinaire de Recherches » ont restitué les idées émises dans le cadre de réunions collectives avec des professionnels concernés sur les territoires de Rennes et de Janzé pour lesquels la municipalité et le Centre hospitalier de la Roche aux Fées travaillent en étroite collaboration.

Les représentants de diverses organisations et des deux territoires se sont investis dans des démarches d’innovation sur le thème de l’alimentation des personnes âgées et de leur maintien à domicile. Ils nous ont fait partager les expériences recueillies et ont imaginé des solutions pour améliorer la vie des seniors en perte d’autonomie comme par exemple entre autres :

  • que le portage des repas soit un moment d’écoute attentive ;
  • rendre plus attachant la nourriture et, comme les aînés sont gourmands, il convient de leur présenter de la cuisine traditionnelle adaptée et non plus mixée ;
  • des formations pour faciliter la communication entre Aidants, Aidés et famille, que ce soit à domicile ou en institution.

La perspective des groupes de travail est de poursuivre le plan d’action sur les communes de Rennes et de Janzé pour que les méthodes mises en œuvre fassent émerger collectivement les meilleures solutions pour aider nos seniors à mieux vieillir.

(11/05/2018)

Compte rendu

Connaissez-vous Info sociale en ligne ?

Info sociale en ligne (ISL) est un service téléphonique d’écoute et d’information du Département d’Ille-et-Vilaine.  Il répond à toutes questions d’accès aux droits et facilite les démarches.

 ISL répond sur différents aspects de la vie quotidienne (famille, emploi, consommation, santé,…). La vocation d’ISL est d’aider les personnes les plus en difficulté à faire valoir leurs droits (à la Sécurité sociale, à une complémentaire santé, au logement, aux prestations familiales, etc.) avant de solliciter d’autres dispositifs sociaux plus spécifiques. Un objectif qui s’inscrit dans les politiques de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale.

Pour qui ?

Par téléphone ou par courriel, des travailleurs sociaux, soumis au secret professionnel, sont à disposition des particuliers et des professionnels pour  les accompagner dans leurs recherches.

Ils proposent une écoute et une réponse personnalisée. L’appelant peut rester anonyme s’il le souhaite.

> Une réponse aux habitants d’Ille-et-Vilaine : ISL communique les adresses utiles, fait connaître leurs droits aux personnes qui le sollicitent, les guide dans leurs démarches.

> Un soutien aux professionnels : ISL peut leur donner accès à une documentation régulièrement actualisée, les guider dans la complexité des dispositifs, leur faciliter l’accès à un réseau de partenaires.

Pour quoi ?

Les situations de rupture sont très souvent à l’origine de la prise de contact avec ISL. Elles concernent notamment les situations suivantes :

  • Rupture de communication avec un enfant : « Mon enfant de 15 ans est déscolarisé, je ne sais plus quoi faire … »
  • Divorce, séparation : «  J’envisage de me séparer. Ai-je besoin d’un avocat ? ». « Quelles sont les démarches à entreprendre concernant nos biens communs et la garde des enfants ? »
  • Perte d’emploi : «  Qu’est-ce qu’une rupture conventionnelle ? » « Quels sont mes droits ? »
  • Rupture dans le domaine de la santé : maladie invalidante, accident du travail…  « Le médecin du travail m’a reconnu inapte au travail. Mon employeur peut-il me licencier ? »

Ces situations de rupture entraînent une fragilisation de la personne qui est souvent démunie face à une multitude d’informations à intégrer et des méandres administratifs dans lesquels elle est un peu perdue.

Les plus d’ISL

Un annuaire

ISL est aussi un annuaire d’orientation consultable sur Internet (www.info-sociale35.fr). Il contient plus de 2 000 organismes, situés en Ille-et-Vilaine, et intervenant dans les domaines suivants :

  • Famille, parentalité
  • Santé
  • Logement
  • Consommation
  • Justice
  • Emploi
  • Education
  • Formation professionnelle

Régulièrement mis à jour, cet annuaire propose une information synthétique sur chaque organisme : missions, services gérés, permanences, horaires, accessibilité…

Des services complémentaires

Info sociale en ligne assure également les services suivants :

  • La possibilité pour les professionnels de l’action sociale d’obtenir une réponse par un avocat du Centre départemental d’accès aux droits (CDAD) (droit fonction publique, droit de la famille, droit de la consommation, droit des étrangers).
  • La ligne départementale écoute maltraitance, pour les personnes âgées et les personnes handicapées (au 02 99 02 21 22).
  • La gestion du dispositif des personnes qualifiées : ISL met en relation les usagers d’établissements et services sociaux ou médico-sociaux avec une personne qui intervient en tant qu’informateur, médiateur et référent.

Infos pratiques :

Appeler le 0 810 20 35 35 ou poser une question par mail : isl@ille-et-vilaine.fr

Du lundi au vendredi, de 9 h à 18 h

Coût d’une communication locale + 5 centimes d’euro par appel

(01/12/2017)

Fermer le menu