Et maintenant !

Et maintenant !

Qu’allons-nous faire… aurait chanté Gilbert Bécaud. Les annonces faites par le Premier ministre, ajoutées à une météo plutôt incitative, pourraient encourager les plus frileux à reprendre les activités. Un peu de patience tout de même…

 

Oui, l’épidémie semble s’éloigner avec toutes ses conséquences dramatiques, mais le coronavirus est toujours présent, ne l’oublions pas. Il semble raisonnable de prolonger l’arrêt collectif des activités jusqu’à la rentrée de septembre. D’autant que les lieux de réunions et de rassemblement seront probablement fermés ou réglementés par les équipes municipales, fraîchement débarquées pour certaines.

Chacun d’entre nous aspire à retrouver une vie normale. Aujourd’hui, on a la liberté de reprendre certaines activités, avec le risque de mettre sa propre vie en danger. Il serait par contre égoïste de jouer avec celle des autres. 
Alors, courageux ? Téméraire ? Raisonnable ? Respectueux ? Chacun d’entre nous choisira le qualificatif qui lui ressemble. 

Non, la guerre n’est pas tout à fait finie, mais elle aura eu le temps de faire resurgir des comportements que l’on pensait appartenir au passé. Ne retenons que les nombreuses initiatives solidaires qui ont été prises ici et là par les responsables et les bénévoles de notre mouvement. 

L’été arrive à grand pas. Alors restons chez nous, bien tranquilles avec nos proches qu’il convient de côtoyer avec prudence et attendons sagement la rentrée pour envisager de retrouver nos activités favorites.

Prenez soin de vous.

Amicalement,

A.Trelluyer

André Trelluyer
Président de Gemouv 35 

Laisser un commentaire